De sang et d'artConnexion

Partagez

descriptionLes races jouables

more_horiz

descriptionRe: Les races jouables

more_horiz

Les vampires


Le sang est sacré


Qui sont-ils?

Venus d’ailleurs, ou de nulle part à moins qu'il n'ait toujours été là, personne ne sait leurs origines, ou du moins, si, quelques uns savent. Sept personnes exactement : les sept ainés de la race vampiriques. Il s’agit d’un nombre précis et tous les autres vampires descendent d’eux. Il y a donc sept lignéesrégies par un conseil : le conseil des aînés, qui fonctionne par roulement. Les aînés sont si vieux qu’ils se lassent de manière récurrente, de ce monde et ont besoin de se ressourcer en se plongeant dans une sorte d’hibernation pour plusieurs siècles. Ainsi, tous les cent ans, un aîné s’endort et un autre s’éveille, de sorte qu’il y ait toujours un triumvirat. Chaque aîné reste éveillé 300 ans et seules les crises majeures forcent plus de trois d'entre eux à s’éveiller. Ainsi, actuellement, trois sont éveillés : Lucius Chastel, Joséphine de Villeneuve, et Isabella Alba de Varga. Quand Isabella Alba de Varga hibernera de nouveau, dans cent ans, un autre ainé se réveillera, idem pour Lucius cent ans plus tard, et Joséphine de Villeneuve encore cent ans plus tard.

Les ainés sont :
- Isabella Alba de Varga, Damesang de la Lune (éveillée pendant encore 100 ans)
- Lucius Chastel, Saigneur de la Brume(éveillé pendant encore 200 ans)
- Joséphine de Villeneuve, Damesang de la Chouette (éveillée pendant encore 300 ans)
- Frederick Barbarossa, Saigneur du Loup (hibernation pendant encore 100 ans)
- Lupitanya N’Lenge, Damesang de la Pluie (hibernation pendant encore 200 ans)
- Sergei Korietmov, Saigneur du Serpent (hibernation pendant encore 300 ans)
- Nobuhide Tadayoshi, Saigneur du Rat (hibernation pendant encore 400 ans)[/list]

Spoiler :
Voici la timeline "générale" des cycles qui ont commencé officiellement en l'an 400 ap JC, ils ont été arrondis à la centaine près.




Devenir vampire

On ne peut naitre vampire, car les vampires sont stériles. Un mort ne peut donner la vie. Le seul moyen de transmettre le Don Obscur, de transformer quelqu'un en vampire, c’est de vider un être humain ou un sorcier de son sang et que le vampire lui fasse alors ingérer de son sang pour le transformer . Toutefois, les risques sont élevés et la mort souvent au rendez-vous. En effet ceux qui survivent représentent moins de 10% de ceux que l’on souhaite transformer. Enfants et animaux n'y survivent jamais.


Pouvoirs et faiblesses des vampires

Les vampires peuvent voler, disposent d’une télépathie mesurée et d’une hypnose mentale qui fonctionne sur les humains. Pour se permettre d’être parfaitement dissimulés, ils n’ont aucune difficulté à s’adapter à une nouvelle époque et donc aux nouvelles technologiques, et leurs canines servant à percer la peau sont rétractables.
Bien sûr, ils disposent de sens sur développés et de capacité physique largement supérieure à l’humainement possible, tout comme leur rapidité.
Ils sont capables de régénérer leurs blessures en buvant de grande quantité de sang, toutefois, ils n’ont pas le don de faire repousser les membres coupés ou arrachés.
Lorsqu'ils mordent les vampires peuvent ne pas laisser de trace grâce à leurs salives qui est un puissant facteur de guérison des plaies. et quand il mord, il peut choisir que cette morsure soit aphrodisiaque ou douloureuse.
Le sang des vampires est une sorte de boost pour les humains. Il permet de décupler les sens. Mais en contrepartie, même à petite dose, il finit par devenir une drogue.

En contrepartie, les vampires disposent de bon nombre de faiblesses.
Comme vous vous en doutez, les vampires craignent le soleil, il les brûle, pire, il les embrase. Toutefois, les plus vieux et les plus puissants vampires peuvent se promener en plein jour, mais ne s’embrasent pas. Ils prennent juste des coups de soleil à vitesse accélérée jusqu’à ce que la peau soit carbonisée. Toutefois, ils peuvent se régénérer en ingérant d’énormes quantités de sang fraîchement prélevé. Les autres vampires s’embrasent façon immolation sur place.
Tous les vampires ont besoin de dormir le jour. On appelle ça la torpeur. Ils sont forcés de se coucher. Toutefois, les aînés et quelques privilégiés peuvent lutter contre celle-ci et se retrouvent à seulement somnoler.
Le sang d’un mort, qu’il soit récent ou non, rend malade un vampire et le plonge dans une forme de léthargie, comme un sédatif. A haute dose, cela devient un véritable océan de douleur, un véritable calvaire.
Pour tuer un vampire, il est aussi possible de le décapiter, ou le brûler vif.
Question d'adaptation, les vampires peuvent boire et manger, s’ils ajoutent un additif à cela : du sang frais. Toutefois, ne pouvant avoir de système digestif fonctionnel, ils iront régurgiter ce qu'ils ont mangé ou bu le moment venu.
Pour passer inaperçu, un vampire peut réchauffer temporairement son corps en buvant de grandes quantités de sang directement à la gorge de mortels. Toutefois, pour être à température presque humaine, il leur faut boire l’équivalent de l’intégralité du sang qu’un humain dispose dans son corps, donc entre 5 et 7 litres. Toutefois, cela ne dure pas. Ainsi, il peut espérer avoir une température convenable pour une durée variant selon la quantité de quelques minutes à plusieurs heures. Après cela, la température dégringole.


Autres informations

Chaque vampire DOIT se recenser selon sa lignée, comme pour un arbre généalogique. chacune des lignées remonte à l'un des sept Aînés. Le conseil tient des registres précis de ces informations.
Les premiers infants à être laissés en vie, et donc les seuls à arpenter cette terre ont tout au plus 1800 ans.
La puissance des pouvoirs sont modulables dans une certaine mesure, selon l'âge ou la position du vampire dans la généalogie. Cette modulation est à la discrétion des joueurs, sous réserve d'intervention du staff en cas d'abus.





Dernière édition par L'Autre le Jeu 15 Nov 2018 - 18:43, édité 6 fois

descriptionRe: Les races jouables

more_horiz

Les sorciers


Seul le Coven compte


Qui sont-ils

Les Sorciers et sorcières sont des personnes dont les ancêtres auraient pactisé avec des forces extérieures à notre plan d’existence, ainsi, on considère qu’il y a 5 domaines de magie, chacun s’orientant autour d’un coven indépendant dirigé par un patriarche ou une matriarche qui est choisi parce qu’il est le plus vieux ou la plus vieille du coven et donc, par extension, la personne connaissant le plus de choses. C’est une tradition.

- Les Lugubres sont les nécromants, les maîtres des arts les plus obscures. Ils fricotent avec la mort et les ténèbres, voir même, pour les plus téméraires, avec les démons eux-mêmes, dit-on. Leur sombre réputation leur vient principalement du fait que leur ancêtre commun est toujours plus ou moins présent, sous la forme d’une liche au service de la mort elle-même. Mais ce ne sont que des rumeurs, n’est-ce pas ?
- Les Druides sont les seigneurs de la nature, maîtres des plantes et des animaux, ce sont les plus à même de comprendre les animaux et les plantes, et n’ont pas leur pareil pour les faire croître et décroître. On raconte que le premier des Druides a été lié par serment à une forêt. Mais nul ne sait quelle est cette forêt, ni si elle existe encore.
- Les Philosophes sont les penseurs, maîtres de l’esprit, et de la pensée, que ce soient des télépathes, des illusionnistes, ou même des linguistes. Ce sont ceux dont le pacte ancestral est le plus étrange, car l’entité à l’origine de leur don est sans doute la plus « lointaine ». Il s’agit de l’Ether, la magie elle-même, les laissant croire parfois qu’ils ont une supériorité sur les autres. Ce qui n’est pas le cas.
- Les Fondateurs ont sous leur contrôles le feu, l’air, la terre, ou encore l’eau, voir un de leur dérivé, pour eux, toute vie, toute chose peut se décomposer en un de ces éléments. Et chacun le sien. L’esprit du Monde est l’entité avec laquelle leur ancêtre a pactisé. D’ailleurs, aujourd’hui encore, il n’est pas rare qu’un fondateur voulant devenir plus puissant en se spécialisant à l’extrême choisisse de devenir le gardien, le protecteur, ou le serviteur d’un fleuve, d’une montagne, d’un vent, ou d’un brasier éternel à entretenir.
-Les Sangreals connaissent, quant à eux, tous les secrets du sang et de la vie, elle-même dit-on. Contrairement aux apparences, la majeure partie des sorciers du sang sont des guérisseurs plus qu’autre chose, même si certain se font un devoir d’utiliser leur magie pour créer épidémies et catastrophes… on raconte que c’est la vie elle-même qui a pris leur ancêtre sous sa protection et qui lui a donné ses pouvoirs.


Devenir sorcier

On ne devient pas sorcier, on nait sorcier. Mais ce n’est pas parce que vos parents le sont que vous le serez. C’est un gène rare et il arrive qu’il saute des générations. Mais être né avec le bon gène ne suffit pas. En effet, en grandissant, un choix s’offre au potentiel futur sorcier : devenir un sorcier ou mourir. En effet, le don du sorcier s’éveille généralement à ses vingt cinq ans. Et son éveille se symbolise par des migraines telles qu’elles tuent la personne en moins de cinq ans à moins qu’un sorcier ou une sorcière, le mentor, ne prenne le jeune éveillé sous son aile pour finir d’éveiller le Don en échange de quoi il devient son apprenti pour une durée usuellement fixée à cinq ans.
On ne peut éveiller pleinement son Don seul, et on ne peut s’en servir sans apprendre.


Les pouvoirs et faiblesses des sorciers

Les sorciers ont une magie se basant sur la connaissance. Ainsi, celui qui maîtrise le feu aura de larges connaissances de ce domaine via la physique, ou celui qui maîtrise l’air devra avoir de bonnes connaissances de climatologie. Le sorcier utilisant les puissances infernales, dans le même ordre d’idée, avoir suivi des cours approfondis de théologie ou le philosophe des cours de sciences humaines. En bref, tout pouvoir s’acquiert par le savoir.

En contrepartie, les sorciers ne peuvent pas utiliser de magie autre que celle de leur propre coven. Pour pouvoir utiliser pleinement la magie, il est nécessaire que les sorciers disposent d’une amulette, remise par le coven en assemblée plénière. Cette amulette peut avoir la forme d’un collier, d’une bague, d’une merdouille sans valeur. Si le sorcier la perd, il perd accès à tout pouvoir ainsi qu’à sa voix au sein du coven. C’est le totem par lequel il utilise sa magie. Le perdre revient à se priver de magie. Il se condamne, en somme, à agir en simple humain… 



descriptionRe: Les races jouables

more_horiz

Les humains


Il y a ceux qui ignorent tout et ceux qui savent...


Qui sont-ils?

Les humains forment la majeure partie de la population et se divisent en deux groupes. D’un côté se trouve l’écrasante majorité :
-Les Ignorants, appelés ainsi car ils n’ont aucune conscience du monde qui les entoure, ou du moins, des êtres qui se cachent et ignorent donc tout du danger qui les menace dans l’ombre.
-Les membres de l’έρευνα (Erevna), qui forment une sorte de société secrète, ou, tout du moins, discrète, chargée de comprendre et collecter des informations sur les vampires et sur les sorciers, dans un but pacifique, a priori, mais sans pour autant tomber dans l’angélisme : en cas de lutte entre les espèces, il faut savoir contre quoi on lutte.


l'Erevna

L’έρευνα est composé à la manière d’une sorte d’université invisible avec un Doyen, le directeur, le chef, de la société secrète, de plusieurs chairs dédiées à différents domaines, et tous les membres n’ayant pas de rôle important sont nommés « étudiants ». Quand un Doyen décède ou quitte ses fonctions, un nouveau Doyen est élu parmi et par les différentes Chairs.

Mine de rien, l’ έρευνα dispose de beaucoup d’informations collectées avec le temps, cette société secrète ayant été fondée par des moines au cours du XVème siècle. La Grande Bibliothèque de l’Erevna se situe dans les souterrains abandonnés de Lyon, sous Fourvière, prêt de ce que beaucoup appellent un mythe : le Lac de Fourvière. Seule une poignée d’élus en connait l’accès, et nul n’y entre autorisation.

descriptionRe: Les races jouables

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum