Edwina Labatiale


FEAT – Miranda Otto


Informations

Origines :Lyon, le 27 Aout 1902
Âge :45 ans d’apparence, 112 ans en réalité
Groupe: Socière Sangreal
Sexualité:Au choix
Etat Civil:Au choix, sans doute veuve
Métier/Occupation:Matriarche des sangreal, sinon, au choix
Particularité physique:au choix
Qualités et défauts:Curieuse – Protectrice – Sèche – Brusque – Pince sans rire – Dirigiste – Secrète – Réfléchie – Versatile – Stricte.





Histoire


- Elle a subi de plein fouet les deux grandes guerre qui a fauché son fiancé, puis son époux.
- Elle a toujours été très impliqué dans le Coven. En somme, c’est toute sa vie.
- Très curieuse elle fait beaucoup d’expérimentations sur le sang et ses pouvoirs et a fini par trouver un moyen de prolonger sa vie à outrance
- Elle a été nommée à la tête du Coven il y a douze ans.
- Elle commence à sentir le poids des ans, et cela fait une dizaine d’année quelle voit que ses sorts s’effilochent et tiennent beaucoup moins. Elle sait qu’elle n’atteindra pas les 150 ans


Liens

Joséphine de Villeneuve:Les branches de l'arbre généalogique remontent jusqu'à elle et elle le sait. L'on raconte que Joséphine détient des savoirs ancestraux, qui pourrait être utile, des choses perdues. Mais comment s'approcher de la vampire? Les histoires passées narrent qu'elle n'a jamais été coopérative, nullement violente, si l'on ne sait pas l'attirer, alors, c'est peine perdue. Mais son savoir pourrait aider les buts de Edwina.





Samuel Armanain:Ce sale gosse est quand même unique. C’est un bon sorcier, un bon philosophe pour ce qu’elle en sait. Alors pourquoi essaye-t-il tant de se plonger dans le monde des humains. Oh, elle n’est pas matriarche de son coven, mais elle connait suffisamment bien ses parents – pour avoir aidé sa mère à le mettre au monde, pour se sentir concernée par l’avenir de ce petit.




Ici, c’est elle qui commande. Et si elle n’aime pas forcément avoir besoin à le rappeler, elle s’impose facilement. C’est l’archétype de la dirigeante du groupe qui tache de s’en exclue pour mieux diriger. Elle a un passé compliqué, chargé de pertes et si elle n’est pas lasse de vivre, elle sent par contre que tout ce qui la maintient en vie et belle à un âge aussi avancé va finir par lâcher. Il faut qu’elle s’y prépare, ou qu’elle y échappe. Vieillir et mourir sont ses deux plus grandes hantises.